Eviter épisiotomie et déchirure: préparation du périnée avec Epi-No, témoignage

Publié le 19 Février 2017

L'épisiotomie et/ou la déchirure est une des seules choses qui me fait vraiment peur dans l'accouchement...Et puis par hasard, au détour d'internet, j'ai découvert l'existence d'un petit appareil, appelé Epi-no qui permettrait de ramener à presque zéro le risque d'épisiotomie ou déchirure! 

Lors d'un accouchement, on demande au périnée, qui en temps normal s'étire à peu près à 3cm, de brusquement s'étirer à environ 10cm, pour permettre le passage de la tête du bébé. Demandez à quelqu'un qui n'a jamais fait d'étirement de sa vie de brusquement faire le grand écart à fond, claquage musculaire presque garanti...Le périnée qui est lui aussi un muscle, va réagir de la même façon...

Le principe de l'Epi-no est donc très simple et extrêmement logique: il va permettre de progressivement étirer le périnée, afin de lui permettre d'atteindre les 10cm nécessaire. De la même façon qu'on peut s'entraîner progressivement à faire le grand écart. Le périnée ne va par contre pas se retrouver tout flasque et vous n'allez pas vous retrouver avec par exemple des fuites urinaires (j'ai lu cette crainte dans un autre article sur l'Epi-No): au contraire, en parallèle à la phase d'étirement, Epi-No permet de faire des exercices de renforcement du périnée, qui vont aider à le garder tonique, et de justement éviter les fuites ou autres désagréments qu'un périnée fatigué peut-provoquer pendant la grossesse. La récupération sera du coup aussi plus rapide après l'accouchement. Et Epi-no peut justement être utilisé également pour la rééducation post-partum du périnée.

Enthousiaste sur le principe, j'en parle à ma meilleure amie qui attend son 2ème bébé. Elle me dit alors qu'elle connait l'appareil et l'a utilisé pour son 1er. Il est né sans épisiotomie, ni déchirure, ni ventouse, alors que c'était un gros bébé de 4kg3...Il n'en fallait pas moins pour finir de me convaincre!

Ce procédé est malheureusement encore très peu connu en France, où l'épisiotomie serait pratiquée sur quasiment une femme primipare sur deux. Je vais en tout cas en parler à ma sage-femme, et j'espère bien pouvoir le tester. A suivre...

EDIT JUILLET: Vous trouverez le témoignage de mon utilisation pas à pas plus bas dans  cet article. Je le mettrai à jour environ toutes les semaines jusqu'à mon accouchement. 

N'hésitez en tout cas pas à commenter en fin d'article si vous avez aussi utilisé l'Epi-No et voulez aussi témoigner, si vous avez des questions, etc.!

Un article intéressant sur l'épisiotomie et sur l'Epi-No (plus en fin d'article), avec lien dans l'article vers un témoignage d'utilisatrice:

http://www.mumtobeparty.com/eviter-episiotomie-preparer-perinee-accouchement

Site du distributeur en France, où vous pouvez le commander en ligne:

http://epi-no.fr/epi-no

Extrait d'une émission des Maternelles dur France 5, parlant de l'Epi-no avec témoignage d'un docteur

https://www.youtube.com/watch?v=VTT3ddWlOqg&feature=youtu.be 

 

Dessin emprunté au blog de Becky, à visiter ICI

TEMOIGNAGE DE MON UTILISATION

Edit du 6 Juillet 2017

Avis de mes sages-femmes et acquisition:

Ma sage-femme a accepté de me donner une ordonnance pour l'Epi-No, s'était il y a déjà quelques mois. Elle connaissait un peu le dispositif, mais j'étais la première de ses patientes qui allait l'utiliser.

Elle n'est pas convaincue que ça puisse vraiment empêcher les déchirures, mais est d'accord pour dire que ça ne peut en tout cas pas faire de mal. Une autre des sages-femmes qui me suit (elles sont 3 en fait), pense pareil: elle dit que le périnée est conçu pour accoucher, et que c'est surtout la détente qui va aider à ne pas déchirer, plus qu'un Epi-No... On verra, ça me plairait assez que mon bébé sorte facilement grâce à Epi-No, comme cela est arrivée à mon amie qui l'a utilisé (elle vient d'ailleurs d'accoucher d'un deuxième bébé d'un peu plus de 4kg, à nouveau sans problème), et d'étonner un peu mes sages femmes ;) . Dans tous les cas, elles m'ont dit qu'à la Maison de Naissance, elles ne pratiquaient l'épisiotomie qu'en cas de réelle et absolue nécessité, c'est à dire quasiment jamais... 

J'ai commandé l'Epi-No en ligne sur le site du fabricant, et j'ai été livrée très rapidement en 48h (ou même 24h, je ne sais plus). Par contre sur le plan financier, la mauvaise surprise a été que finalement, sur le prix total de 129,90 euros je n'ai été remboursée que de 36,36 euros (16,92 de la caisse maladie et 19,44 de ma mutuelle), alors que sur le site d'Epi-No, il est dit que de base la Sécurité sociale rembourse 25,92 et les mutuelles jusqu'à 114e...

Mon utilisation:

Je n'ai commencé à utiliser mon Epi-No que le 19 juin, au milieu de mon 8ème mois, car ma sage-femme m'avait dit d'attendre d'être sûre que bébé ait mis sa tête en bas (je ne sais par contre pas pourquoi ce détail est important...). Ce n'est qu'à la dernière échographie le 16 juin que j'ai pu être sûre, et j'ai donc commencé juste après. Je n'ai eu aucun problème pour l'introduire et l'utiliser, pas de sensation d'inconfort. Je pense que c'est aussi grâce à mon expérience d'utilisatrice de coupe menstruelle. Heureusement, car je crois qu'il n'aurait pas fallu que j'attende d'avoir de l'aide de ma sage-femme: je l'ai vue quelques jours après, et quand je lui ai dit que j'avais commencé à utiliser l'Epi-No, elle ne s'est pas du tout inquiétée de savoir comment je procède, ni n'a demandé à voir ou vérifier si je faisais comme il faut... 

Cela fait maintenant donc deux semaines et demi que je l'utilise. Bilan: J'ai gagné  2cm (départ à 4cm, 6cm maintenant), en moyenne 1cm par semaine. Pour la force du périnée, j'ai démarré à 3 1/2 sur la jauge, je suis maintenant à 5 1/2: périnée bien en forme! 

J'ai commencé en faisant une séance tous les soirs (il y a juste deux soirs dans la 2ème semaine où je ne l'ai pas fait car pas le temps). Depuis 2 jours, je fais aussi une séance le matin, donc 2 séances par jour. En effet, j'aimerai essayer d'accélérer un peu ma progression. 1cm par semaine est une bonne moyenne puisque je suis supposée accoucher dans 5 semaines, mais si bébé pointe sa tête en avance, je ne serais pas prête à temps!  

Je commence par la phase de renforcement du périnée: je me mets sur le dos, les jambes pliées. J'introduis le ballon dégonflée, jusqu'à sa moitié, après l'avoir enduit d'un lubrifiant bio à base d'eau, pour éviter brûlure ou frottement. Une fois inséré, la jauge de pression indique 2 1/2, je ne gonfle donc pas le ballon qui est déjà en pression. Je le serre en soufflant pendant 10 secondes (la jauge monte alors actuellement jusqu'à 8), 10 à 15 secondes de repos. Cela pendant 5 à 10 minutes suivant ma forme et ma motivation.

Phase d'étirement: je me mets sur le coté, avec mon coussin d'allaitement entre les genoux: cela empêche le ballon de ressortir sans prévenir. Je le gonfle au maximum de mon confort, en vérifiant bien qu'il reste enfoncé à moitié (il a tendance à s'insérer davantage au fur et à mesure que je gonfle, si je ne le retiens pas). Je prends un livre, et j'attends tranquillement 10min. En général, au bout d'environ 5min, je rajoute un ou deux coups de pression, car je ne sens plus trop de sensation d'étirement.

Phase de simulation/entrainement à l'accouchement: A la fin des 10min, je me remets sur le dos et je fais sortir le ballon doucement en contrôlant seulement avec mes muscles (je ne tire pas le ballon avec mes mains). J'empêche juste avec une main que le ballon sorte trop vite, pour ne pas étirer brusquement quand la partie la plus large du ballon passe. 

Depuis quelques jours, j'applique encore une fois par jour, après une séance d'Epi-No, l'huile de massage du périnée de Weleda. Je ne fais pas de réel massage car je n'arrive pas bien à m'y prendre malgré les explications, et de toute façon après ma séance d'Epi-No je n'ai plus trop la patience pour encore travailler cette zone... C'est surtout pour nourrir la peau du périnée, et éviter des irritations ou tiraillements.

Et voilà, pour le moment je suis donc capable d'accoucher sans problème d'un tout petit bébé avec une tête de 6 cm de diamètre! Il y a encore un peu de boulot avant d'être au 10cm ;) . 

Suite de l'entrainement à suivre plus bas (j'éditerai l'article à chaque fois)

 

 

ETAT DES LIEUX 14 JUILLET

Depuis hier, ça y est j'ai validé les 7cm. Je reste donc dans une moyenne de 1cm en plus par semaine. Je n'ai finalement que rarement réussi à faire 2 séances par jour, mais je n'abandonne pas l'idée. 

J'ai un petit peu changé ma méthode d'entrainement depuis quelques jours:

-Pour la phase de musculation, je fais maximum 5 min. Je me maintiens à une force entre 5 et 6, et je ne pense pas que ce soit nécessaire d'essayer de gagner davantage. Je n'ai pas pensé à poser la question aux sages-femmes, mais je pense que si mon périnée est carrément trop tonique, ce ne doit pas être optimal pour l'accouchement (je vais essayer de penser à poser la question la prochaine fois que je les vois).

-Pour la phase d'étirement, je l'ai divisé en deux temps, en faisant un mixte entre la méthode d'entrainement décrite dans le mode d'emploi officiel de l'Epi-No, et la méthode conseillée sur la fiche du distributeur français: je commence par faire 5min passive comme je l'avais décrit le 6 juillet (méthode "officielle"). Pendant ces 5 min, je rajoute régulièrement des pressions au fur et à mesure que je sens que la sensation d'étirement diminue. Ainsi j'étire progressivement, plutôt que d'un coup, pour retrouver l'étirement maximum de la dernière séance.

Ensuite, je fais 5min d'expulsion du ballon (entrainement à l'accouchement): je le fais sortir doucement en soufflant. Puis je le dégonfle, le réintroduis et le regonfle. Je le laisse environ 30seconde/1minute, puis l'expulse à nouveau (méthode de la fiche d'accompagnement). Cela du coup environ 3 à 5 fois au total. Pour les dernières expulsions, j'essaye de rajouter un coup de pression.

Je dois en général rajouter du lubrifiant après la 2ème fois. Les premières fois, je sentais que ça tiraillais, et je me suis dit "Houla, il faut que j'arrête, mon périnée fatigue!". Puis je me suis rendue compte que c'était juste parce-que le ballon "collait" car il avait séché.

Comme je dégonfle complètement le ballon à chaque fois, je peux très exactement compter le nombre de pression maximal que j'y mets, et cela me permets un bon contrôle. Car autrement, dans la phase "passive" d'étirement, comme je rajoute progressivement les pressions, je perds en général le compte et n'ai du coup pas de repère. Donc hier soir par exemple, j'ai fait deux expulsions à 14 pressions, et deux à 15. Je vais voir en tout cas si cette nouvelle méthode me fait avancer plus vite. A suivre!

ETAT DES LIEUX 26 JUILLET

J'ai continué mon entrainement de la même façon, et depuis le 23 juillet je suis à 8cm. Je n'ai pas fait deux séances par jours par contre. Je suis en ce moment très fatiguée car je dors mal à cause de mon ventre qui m'empêche de trouver de bonnes positions pour dormir. Du coup, je sentais qu'il ne fallait pas que je surdose le travail sur mon périnée. J'ai même deux fois sauté ma séance.

Une autre amie qui a utilisé Epi-No et qui vient d'accoucher m'a dit qu'elle n'était qu'à 8cm 1/2 le jour de l'accouchement, et pas de déchirure. Etant donné que c'est la 2ème à me dire qu'elle a accouché sans déchirure à 8cm, cela me rassure pour si jamais bébé arrive en avance et ne me laisse du coup pas arriver au 10cm! Elle m'a aussi dit que sa sage-femme était étonnée de la vitesse à laquelle elle récupérait niveau périnée. Cela, grâce à la phase de renforcement qu'elle a effectué comme moi avec l'Epi-No.

Ma sage-femme, en examinant mon col et les os de mon bassin par l'intérieur (hum glamour, je sais!) m'a dit que c'était beaucoup plus facile à faire que sur ses autres patientes en général, car mon périnée était tout souple! ça m'a fait plaisir ^^

Je suis maintenant à 13 jours de la date de mon terme, à suivre!

Et bien sûr, verdict final dans pas longtemps pour savoir si tout cela aura été utile! Mais dans tous las cas, cela me donne confiance, et m'aide à vraiment sentir, contrôler et comprendre les muscles dans cette zone, ce qui je pense ne pourra qu'aider le jour de l'accouchement. Donc même si je finis avec une déchirure, je pense que mon entrainement n'est pas du tout inutile et m'aidera vraiment à contrôler d'éventuelles peurs au moment de la phase finale de l'accouchement, et à rester un maximum détendue. A suivre!

ETAT DES LIEUX 3 AOUT

Il y a peu à dire: je poursuis de la même façon, mais ma progression s'est un peu ralentie: hier soir, j'étais presque à 9 cm, mais pas encore. Peut-être ce soir, si je n'accouche pas avant ^^. Cette semaine, j'ai très souvent des contractions, et ça peut arriver à tout moment! (J-5 aujourd'hui).

En tout cas, je me félicite vraiment d'utiliser l'Epi-No, car quand je vois comme mon périnée s'est étiré lentement, je pense que j'aurai forcément eu une belle déchirure sans. Dans le mode d'emploi ils disent qu'on atteint les 10 cm en 3 semaines, moi avec mon 1 cm en moyenne par semaine, et ralentissement sur la fin, je sens qu'en 10 semaines je ne vais pas y être! Celles qui l'utilisent, n'hésitez pas à dire en commentaires quelle est votre moyenne de progression, ça m'intrigue :) Après, peut-être que je suis trop prudente, et que j'aurai pu plus forcer l'étirement à chaque séance. J'y suis vraiment allée en douceur.

Voilà, qui sait c'était peut-être ma dernière mise à jour sur mon entrainement, peut-être que je vais accoucher aujourd'hui et que le prochain écrit sera pour vous donner le bilan? ;)

Repost 0
Commenter cet article

Emma 01/08/2017 23:41

Bonjour,
Pour ma part, j'ai commencé l'épi-no il y a trois jours (je vais débuter mon 8ème mois la semaine prochaine, bébé prévu pour 7 octobre).
C'est vraiment chouette de pouvoir partager avec d'autres femmes qui utilisent ce procédé.
Ma sage-femme me l'a proposé lors de notre dernier rendez-vous et j'ai trouvé ça très intéressant, dommage que ce ne soit pas plus développé en France (alors qu'en Allemagne, de nombreuses futures mamans l'utilisent depuis longtemps!)
Pour l'instant, tout se passe bien, à part une sensation de brûlure au moment de retirer le ballon après la phase passive. Peut-être est-ce dû à un assèchement? qu'utilisez-vous comme lubrifiant?
Merci pour ce témoignage et si des personnes veulent qu'on discute de nos progrès, je suis partante!

Tintanel 02/08/2017 15:21

Re-bonjour Emma,

Mais d'après ce que vous dites, je soupçonne que nous nous connaissons, au moins de nom! Etes-vous Emma P? Si oui le monde est petit ^^

Julie K, flûtiste

Tintanel 02/08/2017 12:26

Bonjour Emma,

Oui dommage que ce ne soit pas plus connu en France! C'est pour ça que pour ma part j'en parle dès que je peux, car même si je ne peux pas encore personnellement garantir que je n'aurai pas de déchirure (encore quelques jours ;) ), je trouve que la connaissance et la maîtrise de cette zone, ainsi que le renforcement musculaire apporté pendant la grossesse, qui permets de plus une récupération plus rapide après l'accouchement, plus la possibilité de l'utiliser d'ailleurs pour la rééducation ensuite, sans parler de la confiance que cela donne, valent déjà vraiment le coup! (et le coût ^^). C'est vrai qu'il paraît qu'en Allemagne on peut se le procurer dans n'importe quelle pharmacie (mais je n'ai pas vérifié), et dans le cas des amies qui l'ont utilisé, c'est en Suisse qu'elles ont appris que ça existait.

Pour la sensation de brûlure, c'est effectivement tout à fait possible que ce soit dû un assèchement, pour moi le lubrifiant a vraiment aidé. J'utilise celui-ci, dont je suis très contente: http://www.bebe-au-naturel.com/elanee-lubrifiant-a-base-d-eau--50-ml,bebe,produit,-12363-30686,3.couche-lavable.html J'ai mis le lien aussi dans l'article (tous les passages soulignés en bleu sont des liens si on passe la souris dessus). Pour moi ça tiraille aussi au moment de passer le dernier quart du ballon, qui est la partie la plus large. C'est pourquoi je le sors toujours très doucement, en contrôlant uniquement avec mon périnée (je ne tire pas du tout sur la base du tuyau comme c'est conseillé dans le mode d'emploi).

En tout cas c'est super que vous puissiez vous y prendre tôt, et n'hésitez pas à continuer de partager votre expérience en commentaires! :)

Alex 10/07/2017 11:37

Bonjour, j'utilise également epino j'accouche le 28 août normalement, j'arrive à dilater à presque 7cm. J'aimerais bien correspondre avec vous pour discuter de nos progrès respectif, qu'en pensez vous?

Emma 02/08/2017 14:39

Bonjour Tintanel!
Merci pour vos conseils et votre référence lubrifiant, je vais faire un p'tit tour à la pharmacie aujourd'hui même :-)
Whaou, encore une semaine avant le grand jour, c'est génial! je suis sûre qu'avec cette préparation, tout va très bien se passer, et que vous pourrez pleinement profiter de votre petite fille!
J'ai cru comprendre que vous étiez musicienne, moi je suis chanteuse lyrique, alors le plancher pelvien, j'y suis déjà bien sensibilisée!
Pour la petite histoire, c'est ma sage-femme qui m'a parlé d'épi-no, s'étant occupée d'une maman allemande (nous habitons à Strasbourg et la proximité de l'Allemagne a du bon pour les plans comme celui-ci!!!).
Voilà, je vous souhaite une super dernière ligne droite, et un accouchement serein, tout en douceur.
Emma

Tintanel 11/07/2017 20:21

Bonjour, Pour ma part accouchement prévu le 8 août, et j'en suis aussi presque à 7cm. Les progrès sont lents, j'espère vraiment réussir à être prête à temps. Du coup vous avez un peu plus de temps que moi pour y arriver :)
Je vais essayer de continuer de partager mon expérience sur cet article au fur et à mesure, mais si vous voulez nous pouvons aussi échanger à côté, je serais curieuse de connaître aussi votre témoignage. Vous pouvez-me contacter via l'onglet "contact", je ne voudrais pas vous donner ici une adresse mail qui du coup serait visible de tout le monde et ferait alors la joie des spammeurs qui aiment bien visiter les blogs...