Le retour de Mme fatigue, vive l'insomnie!

Publié le 7 Mai 2017

Tout est dit dans le titre…Je me sentais tellement bien lors du dernier article que j’ai écrit, puis une semaine après, Mme Fatigue a recommencé à mettre le pied dans la porte, avant de s’installer à nouveau à demeure…Qui est responsable ? Un ancien boulet qui l’a invitée, que je n’avais plus vu depuis quelques bienheureuses années : Insomnie !

J’ai connu de nombreuses années de mauvais sommeil,  grosso modo de l’âge de 14 ans à 28 ans. C’était parfaitement normal pour moi de me réveiller en moyenne 4 fois par nuit, avec en général de 15 à 30 minutes nécessaires pour me rendormir, et d’avoir un sommeil agité (vous savez, quand on se réveille et se sent comme si on avait couru un marathon dans la nuit ?).  Pendant des années, je pensais même que c’était limite normal, et ce n’est qu’assez tard que j’ai appris que cela s’assimilait à de l’insomnie.  Ces insomnies avaient des raisons très diverses: on va résumer en disant que mon quotidien avait une influence facile sur mon sommeil.

Depuis maintenant environ 5 ans, je dors beaucoup mieux, avec en moyenne pas plus d’un ou deux réveils par nuit, et un sommeil moins agité. Ma vie est plus calme, et il y a aussi une raison physiologique : J'ai fait un traitement orthodontique qui, entre autres, fait que je respire beaucoup mieux et entraîne donc un meilleur sommeil (explication de mon ostéopathe, qui me parait plutôt plausible).

Et voilà que depuis donc maintenant presque 3 semaines, je redécouvre les joies de l’insomnie, avec la fatigue qui va avec…Et là je me dis, mais comment je supportais ça au quotidien avant ?? Je retrouve tout le panel : nerfs en pelotes, tensions dans le corps, humeur en berne, et bien sûr, difficultés à gérer les taches du quotidien : vive la maison en vrac, ce qui m'empêche encore plus de me sentir bien. Un vrai cercle vicieux!

Je ne sais pas trop ce qui a bien pu déclencher ces insomnies : je ne suis pas spécialement préoccupée, et je n’ai pas un emploi du temps plus stressant que d’habitude.  Je me réveille sans raison, en moyenne toutes les 2/3h. Et ensuite, ce sont souvent mes jambes qui m’empêchent de me rendormir, car malgré tous les soins que je leur donne, elles me font un peu mal la nuit.

La sage-femme prétend que c’est le corps qui se prépare déjà aux nuits entrecoupées à cause du bébé, mais elle admet que c’est un peu tôt pour ça. C’est sûr, plus de trois mois avant, je trouve ça clairement abusé ! Vu que justement je vais avoir des nuits pourries quand bébé sera là, à quoi ça sert que mon corps me crève déjà plus de trois mois avant en me faisant mal dormir? Surtout que quand il y aura le bébé, je n’aurai que ça à faire, alors que là il faut gérer fatigue et boulot. Je commence d’ailleurs à avoir peur de ne pas tenir le coup jusque début juillet si ça continue comme ça…Mais je croise les doigts, ça va peut-être se calmer, au moins pendant quelques temps (car je sais qu’il est par contre tout à fait normal de mal dormir à la fin de la grossesse).

Je continue en tout cas à m’accrocher à mes activités car je me sens toujours mieux après, et j’aimerai vraiment réussir à me placer aussi quelques séances de piscine, car c’est en général radical pour ensuite dormir comme un ange ! Allez, hauts les cœurs !

Rédigé par Tintanel

Publié dans #Grossesse, #Petits maux de la grossesse, #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nuage-de-chocolat 16/05/2017 21:18

Courage! En effet la piscine ca fait du bien! Et on se rend compte de l importance de dormir qd on commence a avoir des insomnies c est l horreur! Bisouuu